Peut-être avez-vous déjà remarqué, mais il peut arriver que nous nous promenions dans un beau paysage, en bonne compagnie, toutes les conditions apparaissant comme agréables alors qu’intérieurement nous nous sentons mal, inquiet, incapable de vivre ce moment de manière positive. La raison en est que notre façon d’être intérieure influe sur notre façon d’appréhender notre environnement, notre entourage.

Stress, manque de concentration, vagues émotionnelles, angoisses, tensions physiques et mentales, manque de confiance… sont autant de difficultés qui nous empêchent de vivre notre vie de manière sereine. Il est sans doute impossible de ne pas rencontrer ces états mais il est possible d’apprendre à surfer avec.

Cet apprentissage correspond à l’entrainement à l’attention. Jon Kabat-Zinn, chercheur en biologie moléculaire et professeur émérite de l’université de médecine du Massachusetts, développe cette approche depuis les années 80. D’abord mis en place dans le milieu médical, cette démarche s’est élargie à d’autres domaines tels que l’entreprise ou l’école et bénéficie de recherches scientifiques nombreuses qui permettent d’évaluer de manière positive ses effets.

 

La pleine conscience est la conscience sans jugement de chaque instant, que l’on cultive en prêtant attention.

Jon Kabat-Zinn

 

Je pratique cet entrainement à l’attention depuis 15 ans et j’ai suivi le programme MBSR en 8 semaines en 2011 avec Stéphane Faure. Je suis également certifié de la « Méthode Eline Snel » pour enseigner la pleine conscience aux enfants.

Je fais également partie de l’association Enfance et Attention qui regroupe les formateurs de pleine conscience pour les enfants en France.

 

enfance-et-attention

Grâce à ces méthodes, les enfants apprennent à gérer leur attention, leur stress et retrouvent ou renforcent, selon leurs besoins, la concentration, la mémoire, la patience, la confiance et le respect.

Enfance et Attention

enascio-validation-finale